Article 11 : Les dangers de l’athéisme – Shaykh Salih As Sindî

Article 11 : Les dangers de l’athéisme – Shaykh Salih As Sindî

بسم الله الرحمن الرحيم

C’est un sujet extrêmement important, que l’on ne doit pas ignorer en pensant que l’on en a pas besoin. C’est un sujet qui est réel. Nous avons besoin de l’étudier et de le comprendre: c’est l’athéisme. Qu’est ce que c’est ? Quel est le danger qu’il représente ? Le pourquoi et le comment ?

Le cours tournera autour de ces trois questions:

  1. Qu’est-ce que le nouvel athéisme ? Son danger pour les musulmans
  2. Pourquoi certains musulmans tombent dans ce piège ?
  3. Comment combattre et traiter ce problème ?

1. Qu’est-ce que le nouvel athéisme ?

Ces derniers temps, il y a une vague d’athéisme qui se propage dans le monde, débutant de l’Occident et l’Europe et allant jusqu’aux pays musulmans. Les statistiques parlent d’elles-même; en 2005, en Europe1:

Illustration 1: Etude Eurobaromètre – 2005
  • 18% des gens se considéraient ‘athée’
  • 27% des gens ne s’associaient avec aucune religions mais croyant en une force super naturelle

Par conséquent, plus de la moitié de la population étaient donc athées, en refusant d’accepter l’existence d’un Créateur. Que dire donc, maintenant, alors que plus de dix années se sont écoulées? Pour cette raison, il est extrêmement important pour nous d’aborder ce sujet et de comprendre cette pensée et de savoir comment y faire face, car il a atteint nos rives. De plus, avec les réseaux sociaux, cette pensée athée se propage plus rapidement, nos familles et nos enfants ne sont pas en sécurité et sont en grave danger, et une personne qui a une connexion internet (donc tout le monde), n’est pas en sécurité. C’est le type de danger qui nous hante et nous persuade, tandis qu’avant, une personne devait aller chercher ces informations, aujourd’hui cela nous hante dans nos propres maisons.



Disponible sur Google Play

 

Le type d’athéisme d’aujourd’hui est extrêmement dangereux et vaste. Nous ne parlons pas de types d’athéisme de Darwin, Nietzsche ou Karl Marx et de gens qui ont vécus à leurs époques mais on parle du nouveau type, propagé par des personnes comme Dawkins, Harris, Dennet ou Hitchens et de gens qui vivent dans cette époque, cette pensée ne diffère pas de celle de ceux qui les ont précédé, elle consiste à ne pas reconnaître l’existence d’Allah, cette pensée qui était vraiment rare avant est devenue courante aujourd’hui. Aujourd’hui, le langage est devenu moderne, ils ont de nouveaux moyens de le présenter même si le cœur de leur pensée reste identique. À noter que les gens qui portent cette pensée sont très actifs et essayent de la répandre par tout les moyens possibles et visent toutes les couches de la société :

llustration 2: Athéisme pour les nuls
  • Il existe des livres à ce sujet, prétendant d’apporter des preuves scientifiques, ou des livres philosophiques, des best-sellers ou même : atheism for dummies (athéisme pour les nuls)
  • des vêtements (t-shirts),
  • des temples,
  • des films,
  • des chansons,
  • des sites web,
  • les réseaux sociaux

Ce sujet est très développé et les moyens de propagation sont très nombreux de nos temps.

La seconde chose que l’on doit souligner, est que la présentation est plus agressive qu’avant. Avant, les athées avaient plus une approche défensive, tandis qu’aujourd’hui, leur but est de propager avec une approche offensive et agressive. Un musulman avec une foi faible, observant la propagation agressive de l’athéisme, pensera qu’ils sont certains de leurs paroles et qu’ils possèdent la vérité.

La troisième caractéristique de cet athéisme moderne, est que les gens qui le propagent, lisent beaucoup les contenus des gens de religion et ceux qui croient en l’existence d’Allah et essayent de souligner des « erreurs » qu’ils trouvent et les répandent. De ce fait, certaines personnes religieuses, quand ils s’aperçoivent que leur religion contient des « erreurs », ils deviennent tristes et frustrés, et finissent par sortir de leur religion. De même, ils arrivent à tourner les situations qui se déroulent dans le monde, en leur faveur. Comme par exemple, le sujet de l’extrémisme ou du terrorisme, qu’ils ont détourné pour assimiler l’Islam au terrorisme et que pour se défaire et se séparer du terrorisme et de l’extrémisme, il faut se défaire et se séparer de l’Islam.

2. Pourquoi certains musulmans tombent dans ce piège ?

Cette première partie consistait à répondre brièvement, la question « quelle est la nouvelle marque ou le nouveau type d’athéisme ? ». La seconde question est « pourquoi les (jeunes) musulmans tombent dans ce piège qu’est l’athéisme ? ».

Si on analyse la théorie de l’athéisme, on s’aperçoit que ce n’est pas basé sur des preuves suffisantes pour convaincre les personnes de l’intellect et des preuves, tels que les musulmans. Donc comment cela est-il possible que cette pensée soit présente chez certains musulmans ?

Il y a certains facteurs qui ont contribué à cela et ont facilité la propagation de ces arguments chez les jeunes musulmans :

  • Beaucoup de musulmans ont une mentalité auto-destructive et un sentiment d’infériorité : ils ne considèrent pas que leur religion mérite d’être suivie, de ce fait, ils regardent les autres, spécialement l’Occident avec des yeux émerveillés
    llustration 3: Les travaux de Ibn Nafis
  • Ils pensent que ces avancées techniques se sont réalisées, uniquement après que l’Occident s’est détaché de la religion (Christianisme, Judaïsme)

⇒ Ces deux arguments ne peuvent pas être comparé avec l’Islam, car l’Islam est la religion de vérité, de progrès. L’Islam n’est pas un obstacle au développement et à la recherche scientifique comme c’était le cas pour les autres religions tel que le Christianisme ou autre. De ce fait, les musulmans doivent accepter et savoir que l’Islam ne va pas à l’encontre de l’intellect et des arguments logiques contrairement aux autres religions.

L’Islam dans le passé, le présent et le futur, appelle au progrès et au développement. L’Islam donne une attention aux affaires mondaines, mais avec des conditions:

  1. Ça ne doit pas être notre but ultime de notre existence sur cette Terre
  2. Ça doit être subjugué pour servir notre religion

Le second facteur de la raison pour laquelle l’athéisme se fraye un chemin parmi les jeunes musulmans est qu’il y a beaucoup de sujets douteux qui leur sont bombardés pour lesquelles les gens ne trouvent pas de réponses. Parfois, cela est répandu sous forme d’arguments scientifiques, philosophiques, émotionnels…etc. Parfois, les gens disent que votre religion a tel ou tel problème que vous ne comprenez ou ne maîtrisez pas, la plupart des gens n’ont pas de réponses pour ces sujets car ils n’ont pas assez d’éducation islamique; ils ne passent pas assez de temps à l’éducation pour se protéger ainsi que leurs familles contre ces sujets.

Il y a un gros morceau de la société musulmane qui n’est pas éduquée et n’a pas de science religieuse pour reconnaître que leur religion est la meilleure religion et de savoir que leur Prophète est le meilleur des prophètes, ils ignorent ses remarquables qualités. Par conséquent, lorsqu’un petit doute se présente sur leur chemin, ils en sont affecté. Et un doute qui se présente devant un musulman est en réalité dangereux mais en même temps insignifiant. S’il ne connaît pas la réponse, cela devient dangereux mais s’il est éduqué et connaît la réponse, ce doute devient insignifiant.

Par exemple, un jeune homme m’appelle et me dit qu’ un athée lui a posé une question qui l’a rendu confus. C’était une question simple:

– « Crois-tu en l’existence d’Allah ?» demande l’athée

Illustration 4: Discussion avec un athée

– « Oui » répond le jeune musulman

– « Est-ce que tu l’as vu ? »

– « Non »

– « Donc quelle est ta preuve qu’il existe réellement si tu ne l’as pas vu ? » demande l’athée

Le jeune musulman fut confus tandis que le réponse à cela est simple : Est-ce que la preuve de l’existence d’une chose est liée à notre vision physique ? Le shaykh lui dit donc :

– « Ce portable que tu as dans ta poche et que tu utilises pour parler à ton interlocuteur ? Comment cela fonctionne-t-il ? À travers les ondes sonores, est-ce que tu vois les ondes des tes yeux ? Qu’en est-il de électricité ? Ou encore est-ce que tu vois l’âme d’un être vivant, nous savons que si l’âme sort du corps, cet être est mort mais est-ce que on peut voir l’âme ? La réponse à ce genre de doutes peut être simple, il faut juste la connaître.

De même, Allah est connu à travers Ses signes et Sa Création, Il est la preuve pour toutes choses. C’est pour cela lorsque les Prophètes furent envoyés à leur peuples, il leur disaient:

قَالَتْ رُسُلُهُمْ أَفِي اللَّهِ شَكٌّ فَاطِرِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ

Leurs messagers dirent: «Y a-t-il un doute au sujet d’Allah, Créateur des cieux et de la terre2﴿

Illustration 5: La Création d’Allah

 

Ces doutes qui sont mis en avant, sous forme de dessins animés, ou d’arguments scientifiques ou émotionnels, s’ils rentrent dans le cœur et la pensée du musulman et n’en sortent pas rapidement, ils causeront beaucoup de destruction. Même un petit doute, peut devenir un gros problème s’il n’est pas traité correctement et rapidement.

Le troisième facteur qui font tomber les gens dans le piège de l’athéisme est leur désir extrême à suivre ce qu’ils pensent être correct et ne pas être attaché à des notions de halal (autorisé) / haram (interdit) ; donc aucunes restrictions. En effet, l’athéisme et le suivi des passions sont complémentaires car il n’y a pas de conscience qui dira que telle chose est interdite ou qu’Allah nous observe et a rendu cela interdit. Certains gens prétendent que s’ils acceptent l’athéisme et se détachent des obligations religieuses, ils seront soulagés des inquiétudes qu’ils pourront avoir en commettant des interdits ou en suivant leurs passions. De ce fait, ils pensent qu’en ne suivant aucune obligation et instruction religieuse ils ne seront plus subjugué par ces inquiétudes. Généralement, la raison du suivi de cet athéisme moderne est la corrélation de plusieurs facteurs et non simplement d’un seul facteur.

Le quatrième facteur est le laxisme des parents qui ne surveillent pas les activités de leurs enfants : qu’est-ce qu’ils lisent, qu’est-ce qu’ils font, où vont-ils…etc

Est-il correct de prétendre que la plupart de nos enfants, des personnes qui sont rassemblés ici, ont un accès facile à Internet via les ordinateurs portables, smartphones, tablettes ?

[Les gens répondent par l’affirmatif]

D’accord, qui parmi nous, connaît exactement, les sites que fréquentent nos enfants, qui suit leurs comptes Twitter ou Facebook ?

[Personne ne lève la main]

On s’aperçoit que nous faisons face à un énorme problème, car nos enfants et les membres de la famille vivent dans un monde parallèle, dans leur propre bulle, même si les parents sont des gens religieux, chacun a sa propre chambre avec leur propres appareils électroniques, qu’ils utilisent pour accéder à Internet qui est majoritairement composé de mal et de shayateens parmi les hommes et les djinns, Allah décrit leurs complots :

وَقَدْ مَكَرُوا مَكْرَهُمْ وَعِندَ اللَّهِ مَكْرُهُمْ وَإِن كَانَ مَكْرُهُمْ لِتَزُولَ مِنْهُ الْجِبَالُ

Ils ont certes comploté. Or leur complot est (inscrit) auprès d’Allah même si leur complot était assez puissant pour faire disparaître les montagnes…3﴿

Par conséquent, nous ne devons pas sous-estimer le danger de ne pas savoir ce que font nos enfants sur internet.

3. Comment combattre et traiter ce problème ?

Penchons nous désormais sur la troisième question qui est le « comment ? », Comment faire face à ce sujet pour nous protéger ainsi que nos familles ? En effet, il y a un bombardement sur l’intégrité de la pensée islamique. Si nous sommes vraiment des serviteurs d’Allah, nous devons être fâché quand la religion d’Allah est menacée, cela doit être la chose la plus importante pour nous, en effet, Allah décrit les croyants de la sorte :

وَالَّذِينَ آمَنُوا أَشَدُّ حُبًّا لِّلَّهِ

Or les croyants sont les plus ardents en l’amour d’Allah.4﴿

Nier l’existence d’Allah est un crime énorme, Allah dit à propos de ceux qui attribuent un enfant à Allah :

لَّقَدْ جِئْتُمْ شَيْئًا إِدًّا ۝ تَكَادُ السَّمَاوَاتُ يَتَفَطَّرْنَ مِنْهُ وَتَنشَقُّ الْأَرْضُ وَتَخِرُّ الْجِبَالُ هَدًّا ۝ أَن دَعَوْا لِلرَّحْمَٰنِ وَلَدًا ۝ وَمَا يَنبَغِي لِلرَّحْمَٰنِ أَن يَتَّخِذَ وَلَدًا

Et ils ont dit: «Le Tout Miséricordieux S’est attribué un enfant!»

Vous avancez certes là une chose abominable!

Peu s’en faut que les cieux ne s’entrouvrent à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s’écroulent,

du fait qu’ils ont attribué un enfant au Tout Miséricordieux,

alors qu’il ne convient nullement au Tout Miséricordieux d’avoir un enfant!5﴿

Si c’est le cas pour celui qui attribue un enfant à Allah, qu’en est-il de celui qui nie complètement l’existence d’Allah ? Cela ne mérite-t-il pas notre attention ? Devons-nous pas être concerné et le craindre même si nous sommes protégés de ce problème ? Nous devons être concerné car l’existence d’Allah est remise en question. Nous avons vu des enfants de gens venant de familles religieuses, suivant l’idéologie de l’athéisme. Avec l’accès à internet et à l’information dans nos maisons, le danger est désormais plus proche que l’on ne pense.

Illustration 6: Covid-19

 

Si l’on compare cela à une épidémie, avec une maladie dangereuse qui se propage très rapidement dans un pays. Le gouvernement de ce pays mettra tout en œuvre pour protéger leur population : quarantaine, moyens médicaux…etc. Si c’est le cas pour les maladies liées au corps, qu’en est-il des maladies de l’âme, qui affecte nos croyances et pratiques religieuses ? Cela ne mérite-t-il pas notre attention ?

Comment traiter cela ? Comment nous protéger ainsi que nos familles ?

Tout d’abord, nous devons reconnaître deux choses : la première étant le danger de la situation et ensuite la responsabilité que l’on a devant Allah concernant nos familles, en effet, le Prophète a dit:

كُلُّكُمْ رَاعٍ، وَكُلُّكُمْ مَسْئُولٌ عَنْ رَعِيَّتِهِ، وَالأَمِيرُ رَاعٍ، وَالرَّجُلُ رَاعٍ عَلَى أَهْلِ بَيْتِهِ

« Chacun de vous est un berger et chacun de vous est responsable de son troupeau. L’imâm est un berger; l’homme est un berger dans le foyer de son famille »6

On peut affronter ce problème par deux moyens :

  1. Le traitement
  2. La prévention

3.1. Le Traitement

Le traitement concerne une personne qui est affecté par ces idéologies. Par ailleurs, il faut aussi faire la distinction entre une personne qui est affecté par des doutes de cette idéologie et la personne qui est perturbé par des mauvaises pensées. Cette dernière doit être conseillée à se rappeler d’Allah fréquemment et chercher la protection d’Allah de cela et consulter un professionnel de santé afin de percevoir une aide appropriée.

Concernant une personne qui est affecté par cette idéologie, surtout si elle est jeune, nous devons être ouvert d’esprit, consacrer notre temps et nos efforts, faire preuve de bon comportement envers eux et les mettre à l’aise afin d’essayer de résoudre ce problème et traiter cette maladie. Une des plus grosses erreurs à éviter est d’essayer de faire taire la personne, de ne pas prêter attention à ces problèmes et de leur dire d’abandonner ces pensées sans vraiment leur donner des éléments de réponses ou porter attention à leur situation, car avec l’accès à internet si nous ne répondons pas, ils trouveront des réponses ailleurs.

De ce fait, nous devons être prêts à les accueillir et les écouter, et leur fournir des réponses

Illustration 7: Être ouvert d’esprit et à l’écoute

claires et argumentées basées sur la science et la compréhension. Cela peut se faire uniquement si votre relation avec vos enfants et vos familles est extrêmement solide. Nous devons donc atteindre ce niveau d’amitié avec nos enfants et nos familles pour l’on soit abordable facilement et qu’ils puissent partager ces informations avec nous. Comme vous le savez, éduquer des enfants, de nos jours, est difficile, ils doivent être capables de trouver en vous une personne avec qui ils peuvent partager leurs pensées et s’épanouir. Si vous êtes le rocher qui les supporte et qui fracassera leurs doutes, vous serez victorieux. Cependant, s’ils trouvent qu’il y a un mur ou un obstacle entre vous, ils ne vous en parleront pas. Vous seriez occupés par les affaires de cette dunya alors que cette idéologie est entrain de grandir au sein de votre famille tandis que vous êtes ignorant de cela, et il se peut que vous découvriez le problème une fois qu’il sera trop tard.

La troisième chose à savoir lorsque l’on traite ce type de problème est que la personne qui

llustration 8: Livre expliquant le hadith de l’homme qui avait tué 99 personnes

réponds et clarifie ces doutes doit avoir un certain niveau de science et de compréhension. Il doit avoir les qualifications nécessaires pour réfuter ces doutes. Parce qu’il est possible qu’il y ait des signes précurseurs que l’on peut détecter avant que les gens commencent à en parler. Ces signes peuvent venir de la physique, biologie ou autres sciences et si la personne ne les comprends pas et montre des faiblesses dans sa présentation et sa réponse, les gens penseront que sa religion est faible. De ce fait, avec une connaissance et compréhension suffisante, on peut faire ce travail avec notre famille, sinon on doit les diriger vers quelqu’un qui est savant sur ces sujets ou leur dire de reporter la réunion, ce qui nous donnera du temps pour rechercher et se documenter sur le sujet afin de répondre et réfuter ces doutes.

Un jeune homme qui était devenu athée est venu me voir. Par la grâce d’Allah, nous avions pu le rediriger vers l’Islam. Un des problèmes rencontré par ce jeune, c’est qu’il avait l’habitude d’aller voir les imams de la mosquée pour leur poser ses questions, en pensant qu’ils étaient savants, mais ces derniers ne pouvaient pas lui donner une réponse pour certains de ses doutes, cela l’a poussé à penser que l’islam n’avait pas les réponses à ses questions, ce qui le força à s’engloutir dans l’athéisme, jusqu’à qu’il devienne lui-même athée.

Illustration 9: Livre sur l’athéisme de shaykh Salih as Sindi

Nous devons augmenter nos efforts pour la distribution et la traduction, de la langue arabe, du grand nombre de documents qui expliquent et réfutent l’idéologie de l’athéisme et ses défauts.

3.2. La Prévention

Concernant la prévention de ce problème, il faut déjà savoir que cette idéologie est étrangère à l’islam.

Nous devons prendre certaines précautions pour nous protéger, ainsi que nos familles de ce fléau :

  1. Lire, étudier le Livre d’Allah, le méditer et le pratiquer
  2. De même pour la Sunnah du Messager d’Allah

وَكَيْفَ تَكْفُرُونَ وَأَنتُمْ تُتْلَىٰ عَلَيْكُمْ آيَاتُ اللَّهِ وَفِيكُمْ رَسُولُهُ ۗ وَمَن يَعْتَصِم بِاللَّهِ فَقَدْ هُدِيَ إِلَىٰ صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ

Et comment pouvez-vous ne pas croire, alors que les versets d’Allah vous sont récités, et qu’au milieu de vous se tient Son messager ? Quiconque s’attache fortement à Allah, il est certes guidé vers un droit chemin.7﴿

أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم قَالَ « ‏ تَرَكْتُ فِيكُمْ أَمْرَيْنِ لَنْ تَضِلُّوا مَا تَمَسَّكْتُمْ بِهِمَا كِتَابَ اللَّهِ وَسُنَّةَ نَبِيِّهِ

Le Messager d’Allah a dit : « Je vous ai laissé deux sources ; si vous vous y attachez, vous ne vous égarerez pas : le Livre d’Allah et la Sunnah de Son Prophète ».8

La seconde chose qui est importante, concerne soi-même, nous devons goûter à la saveur de la Foi, une personne qui atteindra ce degré, sera protégée par la permission d’Allah. On atteint ce niveau en étant satisfait d’Allah en tant que Seigneur, du Prophète comme Messager et de l’Islam comme religion :

عَنِ الْعَبَّاسِ بْنِ عَبْدِ الْمُطَّلِبِ، أَنَّهُ سَمِعَ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم يَقُولُ ‏ « ‏ ذَاقَ طَعْمَ الإِيمَانِ مَنْ رَضِيَ بِاللَّهِ رَبًّا وَبِالإِسْلاَمِ دِينًا وَبِمُحَمَّدٍ رَسُولاً ‏« ‏ ‏‏

D’après al ‘Abbas ibn Abd al Muttalib, il a entendu le Messager d’Allah dire : « A goûté à la saveur de la foi celui qui agrée Allah comme seigneur, l’islam comme religion et Muhammad comme Messager ».9

Premièrement, on peut atteindre cela en étudiant, comprenant et méditant sur les Noms et Attributs d’Allah. Deuxièmement, nous devons méditer et comprendre la grandeur de notre religion assez souvent, afin de savoir à quel point notre religion est précise, organisée et tolérante. Si on ne le fait pas, nous ne valoriserons pas l’Islam à sa juste valeur, nous serons ainsi semblable au chameau qui porte de l’eau sur son dos, mais meurt de soif. Troisièmement, nous devons étudier la biographie du Prophète et surtout les éléments qui prouvent qu’il était vraiment un Prophète d’Allah envoyé à l’humanité, afin de clarifier les doutes. Il y a plus de mille preuves qui montrent que Muhammad était un envoyé d’Allah.

Le troisième moyen pour traiter ce problème est d’apprendre la croyance authentique et l’implémenter au sein de notre famille, particulièrement les points suivants, si ces points ne sont pas enseignés correctement, les gens n’auront pas une croyance solide :

  1. La croyance en la Seigneurie d’Allah, avec ses preuves du Qur’an et de la Sunnah ainsi
    Illustration 10: Une leçon dans Masjid An Nabawi

     

    que les preuves rationnelles

  2. La croyance à l’Invisible
  3. La croyance au Destin
  4. La sagesse derrière les actions d’Allah et derrière Ses obligations et interdits
  5. La relation entre notre intellect (aql) et la religion : Qur’an et Sunnah (naql)

⇒ Ceci est la responsabilité de l’imam de la mosquée, l’étudiant en science, le khatib, les parents…etc d’apprendre cela et de pouvoir fournir des réponses de manière satisfaisante.

La quatrième solution est que nous devons inculquer aux enfants le respect pour les preuves venant du Qur’an et de la Sunnah. Pour cela, lorsque un verset du Qur’an est récité ou un hadith est lu, il faut leur apprendre à se taire et à y prêter attention. Si on arrive à leur apprendre ceci, ça peut être une grande cause de protection contre l’égarement.

Le cinquième facteur, est que nous devons être capables de suivre nos enfants et les surveiller et connaître leur utilisation d’internet et les sites web qu’ils visitent. Qu’ils soient au courant de cela ou non, ceci est notre responsabilité devant Allah et nous devons pas fuir nos responsabilités afin de nous protéger et nos familles de cela.

Le sixième facteur est que nous devons suivre les directives islamiques quand on a affaire à des doutes : shoubouhât ou shoubha, en arabe. Ces doutes sont des maladies dangereuses, infectieuses et contagieuses. Nous ne devons pas nous exposer à ce types de doutes, les savants disent que les cœurs sont faibles et les doutes sont forts. Par conséquent, les raisons pour lesquelles les jeunes musulmans se font égarer par l’athéisme est qu’ils visitent tout types de sites web et écoutent les paroles de n’importe quel orateur ou lisent n’importe quel livre, en pensant qu’ils peuvent résister ces arguments et les réfuter et se sentent trop confiants, tandis qu’en réalité, progressivement, ils s’exposent à ces doutes et y sont affectés négativement.

De ce fait, nous devons apprendre à nos famille de ne pas nous exposer aux troubles et doutes et faire des expériences avec notre religion. Le Prophète a dit :

مَنْ تَشَرَّفَ لَهَا تَسْتَشْرِفْهُ

« Celui qui s’exposera, les troubles s’exposeront à lui »10

C’est donc très important que l’on voit cela avec le point de vue islamique et l’apprendre à nos familles. Prenons l’exemple d’une personne ayant du poison qu’elle compte ingérer, en pensant qu’elle est protégée car elle possède aussi l’antidote. Comment savoir si le poison ne l’affectera pas avant qu’elle ne puisse administrer cet antidote ?

Dernièrement, le septième point, qui est aussi important, consiste à se rappeler fréquemment d’Allah parce que celui qui inspire ces gens à propager et défendre l’athéisme est le shaytân. De même, nous savons, d’après le Qur’an et la Sunnah, qu’avec le rappel d’Allah, le shaytân s’enfuit :

مِن شَرِّ الْوَسْوَاسِ الْخَنَّاسِ

﴾contre le mal du mauvais conseiller, furtif,11﴿

Dans un hadith, le Prophète dit que le fils d’Adam, ne peut se protéger contre shaytân que par le rappel d’Allah. De plus, le Prophète a dit :

يَأْتِي الشَّيْطَانُ أَحَدَكُمْ فَيَقُولُ مَنْ خَلَقَ كَذَا وَكَذَا حَتَّى يَقُولَ لَهُ مَنْ خَلَقَ رَبَّكَ فَإِذَا بَلَغَ ذَلِكَ فَلْيَسْتَعِذْ بِاللَّهِ وَلْيَنْتَهِ

« Le diable vient à l’un d’entre vous et demande : « Qui a créé ceci et cela ? » jusqu’à lui suggérer : « Qui a créé ton Seigneur ? » Quand il arrive à ce point, qu’il cherche refuge auprès d’Allah et qu’il y mette un terme ! »12

Shaykh Al-Albâni رحمه الله dans Silsila as Sahiha, explique qu’il y a cinq choses qui doivent être faite pour contrer ces mauvaises pensées :

  1. Dire « Je crois en Allah et en Son Messager »
  2. Réciter surah Al-Ikhlâs (s.112) en comprenant son sens
  3. Cracher trois fois à sa gauche
  4. Chercher protection contre shaytân, le banni
  5. Ne plus alimenter notre réflexion par ces mauvaises pensées

Le Prophète dit que grâce à ces étapes, le shaytân ne pourra plus lui insuffler ces mauvaises pensées.

۞۞۞

والله تعالى أعلم

 


1 Etude EUROBAROMETER – 2005 (1.2. Religious and spiritual beliefs Q2)

2 Surah Ibrahim s.14 v.10

3 Surah Ibrahim s.14 v.46

4 Surah al Baqara s.2 v.165

5 Surah Maryam s.19 v.88-92

6 Sahih Al Boukhari # 5200

7 Surah Ala Imran v.101

Vidéo originale disponible ci-dessous :

 


admin

Related Posts

Article 6 : Calcul astronomique et début du mois lunaire – Cheikh AbdurRazzaq al Badr

Article 5 : Salaat Janaza pour les musulmans qui se sont suicidés – Imaam al-Barbaharee, expliqué par Shaykh Fawzân

Article 4 : La descente d’Allah – Shaykh Uthaymine

Article 3 : Insulter les compagnons – Shaykh Fawzan

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *