Article 9 : L’Islam et le terrorisme

Article 9 : L’Islam et le terrorisme

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ

Cet article a pour but de clarifier la réalité des actes de violence commis injustement au nom de l’Islam, en présentant les principes islamiques à ce sujet. Mais aussi, on parcourra l’histoire afin de comprendre l’origine de ces sectaires barbares et les belles paroles du Prophète concernant ces derniers. Enfin, on terminera en mettant en avant des ébauches de solutions pour pouvoir éradiquer ce problème à sa source.

1. La violence injustifiée en Islam

1.1. La bonté

 

عَنْ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ عَمْرٍو، قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏ « ‏ الرَّاحِمُونَ يَرْحَمُهُمُ الرَّحْمَنُ ارْحَمُوا مَنْ فِي الأَرْضِ يَرْحَمْكُمْ مَنْ فِي السَّمَاءِ

D’après Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah l’agrée), le Prophète a dit: « Le Miséricordieux fait miséricorde à ceux qui sont miséricordieux, faites miséricorde à ceux qui sont sur la terre alors Celui qui est dans les cieux vous fera miséricorde »

[Jami’ at Tirmidhi # 1924 – Hasan]

عَنْ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ مَسْعُودٍ، قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏ « ‏ أَلاَ أُخْبِرُكُمْ بِمَنْ يَحْرُمُ عَلَى النَّارِ أَوْ بِمَنْ تَحْرُمُ عَلَيْهِ النَّارُ عَلَى كُلِّ قَرِيبٍ هَيِّنٍ لَيِّنٍ سَهْلٍ

D’après ‘Abdallah Ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète a dit: « Ne vais-je pas vous informer de celui qui est interdit pour le feu et pour qui le feu est interdit ? Toute personne proche des gens, douce et facile ».

[Jami’ At Tirmidhi # 2488 – Hasan]

عَنْ جَرِيرٍ، عَنِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏ « ‏ مَنْ يُحْرَمِ الرِّفْقَ يُحْرَمِ الْخَيْرَ ‏« ‏ ‏

D’après Jarir, d’après le Prophète ﷺ :

« Celui qui est privé de la douceur est privé du bien »

[Sahih Mouslim # 6598]

1.2. Tuer un innocent

مَن قَتَلَ نَفْسًا بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الْأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعًا وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا

أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعًا

« […] quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes […] »

[Sourate Al-Maaida v.32]

1.3. L’injustice envers les non-musulmans

Définition Mu’âhid (مُعَاهِدًا) = un non musulman résident de l’État musulman, ou une personne issue d’un peuple avec qui les musulmans ont un pacte de paix/protection.

عَبْدِ اللَّهِ بْنِ عَمْرٍو، عَنِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏ « ‏ مَنْ قَتَلَ نَفْسًا مُعَاهَدًا لَمْ يَرَحْ رَائِحَةَ الْجَنَّةِ، وَإِنَّ رِيحَهَا يُوجَدُ مِنْ مَسِيرَةِ أَرْبَعِينَ عَامًا ‏« ‏‏.‏

Abdoullah ibn ‘Amr rapporte que le Prophète ﷺ a dit : « Celui qui tue un Mu’ahid (une personne qui est lié par un pacte de protection avec les musulmans) ne sentira pas l’odeur du Paradis, bien que cette odeur se fasse sentir à la distance de quarante année de marche.

[Sahih Boukhari # 6914]

مِنْ أَبْنَاءِ أَصْحَابِ رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم عَنْ آبَائِهِمْ دِنْيَةً عَنْ رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏ « ‏ أَلاَ مَنْ ظَلَمَ مُعَاهِدًا أَوِ انْتَقَصَهُ أَوْ كَلَّفَهُ فَوْقَ طَاقَتِهِ أَوْ أَخَذَ مِنْهُ شَيْئًا بِغَيْرِ طِيبِ نَفْسٍ فَأَنَا حَجِيجُهُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ ‏« ‏ ‏

D’après certains compagnons du Prophète (رضي الله عنهم), le Prophète  a dit: « Certes celui qui est injuste avec un mu’âhid, le rabaisse, lui impose plus qu’il ne peut supporter, ou lui prend quelque chose sans que ce ne soit de bon gré alors je vais plaider contre lui le jour du jugement ».

[Sounan Abi Dawoud # 3052 – Sahih]

1.4. Le suicide

وَلَا تَقْتُلُوا أَنفُسَكُمْ

« Et ne vous tuez pas vous-mêmes »

[Sourate An Nissa v.29]

حَدَّثَنَا جُنْدَبٌ ـ رضى الله عنه ـ فِي هَذَا الْمَسْجِدِ فَمَا نَسِينَا، وَمَا نَخَافُ أَنْ يَكْذِبَ جُنْدَبٌ عَنِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏« ‏ كَانَ بِرَجُلٍ جِرَاحٌ فَقَتَلَ نَفْسَهُ فَقَالَ اللَّهُ بَدَرَنِي عَبْدِي بِنَفْسِهِ حَرَّمْتُ عَلَيْهِ الْجَنَّةَ ‏« ‏‏.‏

D’après Jundub – dont nous n’avons oublié aucune parole et dont nous n’avons pas à craindre qu’il ait menti – nous a raconté, étant dans cette mosquée (la mosquée de Basra), que le Prophète a dit : « Un homme, atteint d’une blessure, s’étant tué (suicidé), Allah dit : Mon serviteur a pris les devants sur Moi en ce qui concerne le terme de sa vie ; Je lui interdits donc l’entrée du Paradis. »

[Sahih Boukhari # 1364]

عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ ـ رضى الله عنه ـ قَالَ قَالَ النَّبِيُّ صلى الله عليه وسلم ‏ « ‏ الَّذِي يَخْنُقُ نَفْسَهُ يَخْنُقُهَا فِي النَّارِ، وَالَّذِي يَطْعُنُهَا يَطْعُنُهَا فِي النَّارِ ‏« ‏‏

Abû Hurayra rapporte que le Prophète a dit : « Celui qui se sera suicidé en s’étranglant lui-même, continuera à s’étrangler dans le Feu (dans la Géhenne). Celui qui se sera transpercé (d’une arme) continuera à se transpercer dans le Feu.

[Sahih Boukhari # 1365]

1.5. Punir par le feu

عَنِ ابْنِ عَبَّاسٍ قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ لَا تُعَذِّبُوا بِعَذَابِ اللَّهِ عَزَّ وَجَلَّ يَعْنِي النَّارَ

Ibn Abbas rapporte : Le Messager d’Allah a dit : « Ne punissez pas avec la punition d’Allah le Tout-Puissant » c’est-à-dire le feu.

[Musnad Ahmad # 1904 – Sahih]

Conclusion :

Avec ces preuves irréfutables que sont le Qur’an et la Sunnah, on s’aperçoit que les actes des groupes terroristes qui prétendent être musulmans, sont en pleine contradiction avec les principes fondamentaux de l’Islam. Ces terroristes, ne sont en réalité que des sectaires ignorants assoiffés de sang, n’ayant pas le courage d’assumer leur inclinaison pour la haine et la violence, par conséquent, ils se couvrent lâchement et injustement de la couverture de la belle religion qu’est l’Islam.

2. Histoire et Prophétie

Ces sectaires barbares sont nommés « Al Khawarij » en Islam. Les khawarij sont ceux qui sont sorti de la communauté et se sont révoltés et rebellés contre les califes Uthman puis ‘Ali (qu’Allah soit satisfait d’eux). En effet, ce sont eux qui ont oser tuer Uthman ibn Affan et ‘Ali ibn Abi Talib, respectivement le 3e et 4e calife de l’Islam. Ces khawarij sont considérés comme étant les héritiers de Dhul Khuwaysira, un homme connu pour être s’être rebellé contre le Messager d’Allah ﷺ :

أَنَّ أَبَا سَعِيدٍ الْخُدْرِيَّ ـ رضى الله عنه ـ قَالَ بَيْنَمَا نَحْنُ عِنْدَ رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم وَهْوَ يَقْسِمُ قَسْمًا أَتَاهُ ذُو الْخُوَيْصِرَةِ ـ وَهْوَ رَجُلٌ مِنْ بَنِي تَمِيمٍ ـ فَقَالَ يَا رَسُولَ اللَّهِ اعْدِلْ‏.‏ فَقَالَ ‏« ‏ وَيْلَكَ، وَمَنْ يَعْدِلُ إِذَا لَمْ أَعْدِلْ قَدْ خِبْتَ وَخَسِرْتَ إِنْ لَمْ أَكُنْ أَعْدِلُ ‏« ‏‏.‏ فَقَالَ عُمَرُ يَا رَسُولَ اللَّهِ ائْذَنْ لِي فِيهِ، فَأَضْرِبَ عُنُقَهُ‏.‏ فَقَالَ ‏« ‏ دَعْهُ فَإِنَّ لَهُ أَصْحَابًا، يَحْقِرُ أَحَدُكُمْ صَلاَتَهُ مَعَ صَلاَتِهِمْ وَصِيَامَهُ مَعَ صِيَامِهِمْ، يَقْرَءُونَ الْقُرْآنَ لاَ يُجَاوِزُ تَرَاقِيَهُمْ، يَمْرُقُونَ مِنَ الدِّينِ كَمَا يَمْرُقُ السَّهْمُ مِنَ الرَّمِيَّةِ، يُنْظَرُ إِلَى نَصْلِهِ فَلاَ يُوجَدُ فِيهِ شَىْءٌ، ثُمَّ يُنْظَرُ إِلَى رِصَافِهِ فَمَا يُوجَدُ فِيهِ شَىْءٌ، ثُمَّ يُنْظَرُ إِلَى نَضِيِّهِ ـ وَهْوَ قِدْحُهُ ـ فَلاَ يُوجَدُ فِيهِ شَىْءٌ، ثُمَّ يُنْظَرُ إِلَى قُذَذِهِ فَلاَ يُوجَدُ فِيهِ شَىْءٌ، قَدْ سَبَقَ الْفَرْثَ وَالدَّمَ، آيَتُهُمْ رَجُلٌ أَسْوَدُ إِحْدَى عَضُدَيْهِ مِثْلُ ثَدْىِ الْمَرْأَةِ، أَوْ مِثْلُ الْبَضْعَةِ تَدَرْدَرُ وَيَخْرُجُونَ عَلَى حِينِ فُرْقَةٍ مِنَ النَّاسِ ‏« ‏‏.‏ قَالَ أَبُو سَعِيدٍ فَأَشْهَدُ أَنِّي سَمِعْتُ هَذَا الْحَدِيثَ مِنْ رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم، وَأَشْهَدُ أَنَّ عَلِيَّ بْنَ أَبِي طَالِبٍ قَاتَلَهُمْ وَأَنَا مَعَهُ، فَأَمَرَ بِذَلِكَ الرَّجُلِ، فَالْتُمِسَ فَأُتِيَ بِهِ حَتَّى نَظَرْتُ إِلَيْهِ عَلَى نَعْتِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم الَّذِي نَعَتَهُ‏.‏

Abû Sa’îd al-Khudri (qu’Allah l’agréé) a dit : « Tandis que nous étions auprès du Messager d’Allah , qui faisait un partage (de biens), on vit arriver Dhû al-Khuwaysira, qui était un homme des Banû Tamim. – Ô Envoyé d’Allah, s’écria cet homme, soit équitable ! – Mais malheureux ! Répondit le Prophète, qui donc serait équitable, si moi je ne le suis pas, car je serai ruiné et perdu si je n’avais pas été équitable. – Ô Messager d’Allah, s’écria ‘Umar, un mot de toi et je lui tranche la tête. – Laisse-le, reprit le Prophète ; il a des compagnons tels que vous aurez honte de vos propres prières et de vos jeûnes par rapports aux leurs. Ils récitent le Qur’an mais il ne rentre pas plus loin que leur gorge ; ils sortiront précipitamment de la religion, telle la flèche qui perce de part en part. Si on regarde la pointe de cette flèche, on n’y trouve rien ; si on regarde ses ligaments, on n’y trouve rien ; si on regarde son bois, on n’y trouve rien ; si on regarde sa barbelure, on n’y trouve rien. C’est que la flèche a devancé les humeurs et le sang. Le signe par lequel ils seront reconnu est que parmi eux il y aura un homme noir, ayant l’un des biceps pareils à un sein de femme – ou à un morceau de viande et qui ballottera. Ces gens apparaîtront quand ils y aura des divergences parmi les gens. »

« J’atteste, poursuit Abû Sa’îd, que j’ai entendu ce hadith du Messager d’Allah , et j’atteste aussi que ‘Alî ibn Abî Tâlib combattit ces hommes et que j’étais avec lui. ‘Alî donna l’ordre de chercher cet homme. On le lui rapporta, et je le vis tel que l’avait décrit le Prophète

[Sahih Boukhari # 3610]

Parmi les croyances erronées des khawarij est qu’ils considèrent mécréant tout musulman qui commet un grand péché et ils pensent qu’il est licite de combattre les musulmans qui ne sont pas en accord avec eux, d’où leur meurtres commis à l’encontre des compagnons du Prophète . C’est pour cela que le Messager d’Allah a déclaré à leur égards :

عَنِ ابْنِ أَبِي أَوْفَى، قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ ـ صلى الله عليه وسلم ـ ‏ « ‏ الْخَوَارِجُ كِلاَبُ النَّارِ ‏« ‏

Ibn Abi Awf rapporte que le Messager d’Allah ﷺ  a dit : « Les Khawarij sont les chiens de l’enfer. »

[Sunan Ibn Majah # 173 – Sahih]

Conclusion :

De la même manière que l’on attribue pas les croisades, l’inquisition espagnole, l’esclavage, la colonisation, ou encore le génocide des indiens d’Amériques à la religion chrétienne, on ne peut assigner ces actes de violence à l’Islam et aux musulmans. Les violences et les troubles apparaissent lorsque l’on abandonne la révélation de Dieu, avec ce quoi les Prophètes sont venus et que l’on modifie, enlève ou rajoute dans la religion de Dieu selon nos passions et notre volonté.

3. Ébauches de solutions

3.1. L’éducation

Sortir des ténèbres de l’ignorance vers la lumière de la science et de la vérité via l’éducation et la recherche de la science islamique authentique:

الر ۚ كِتَابٌ أَنزَلْنَاهُ إِلَيْكَ لِتُخْرِجَ النَّاسَ مِنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ بِإِذْنِ رَبِّهِمْ إِلَىٰ صِرَاطِ الْعَزِيزِ الْحَمِيدِ

« Alif, Lâm, Râ. (Voici) un livre que nous avons fait descendre sur toi, afin que – par la permission de leur Seigneur – tu fasses sortir les gens des ténèbres vers la lumière, sur la voie du Tout Puissant, du Digne de louange. »

[Sourate Ibrahim v.1]

رَّسُولًا يَتْلُو عَلَيْكُمْ آيَاتِ اللَّهِ مُبَيِّنَاتٍ لِّيُخْرِجَ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ مِنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ

« un Messager qui vous récite les versets d’Allah comme preuves claires, afin de faire sortir ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres des ténèbres à la lumière. »

[Sourate Talaq v.11]

Éduquer les gens qu’ils soient musulmans ou non, pour éviter qu’ils tombent dans le doute et sèment le trouble dans le monde et qu’ils comprennent que, non seulement que l’Islam et les musulmans sont innocents de ces actes odieux, mais surtout que l’Islam condamne tout acte terroriste car cela va en contradiction avec ses principes fondamentaux.

On peut aussi rappeler les vertus de la recherche de la science, en effet, la science islamique avec la pratique adéquate, préserve notre cœur des doutes et passions et donc de tout types d’égarements :

عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ، قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم مَنْ سَلَكَ طَرِيقًا يَلْتَمِسُ فِيهِ عِلْمًا سَهَّلَ اللَّهُ لَهُ بِهِ طَرِيقًا إلَى الْجَنَّةِ

D’après Abu Hurayra, Le Messager d’Allah a dit : « Celui qui emprunte une voie à la recherche d’un savoir (islamique), Allah lui facilitera grâce à cela une voie vers le Paradis. »

[Sahih Mouslim # 2699]

3.2. Le meilleur des exemples

لَّقَدْ كَانَ لَكُمْ فِي رَسُولِ اللَّهِ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ

« En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre] »

[Sourate Al Ahzab v.21]

Si on veut voir un musulman parfait, il faut prendre comme référence le Messager d’Allah . En effet, toute personne cherchant sincèrement la vérité et ayant un regard neutre et juste, s’apercevra en lisant la biographie et la Sunnah du Prophète , du vrai caractère et des beaux principes que l’Islam attend des musulmans.

عَنْ عَائِشَةَ، قَالَتْ مَا ضَرَبَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم شَيْئًا قَطُّ بِيَدِهِ وَلاَ امْرَأَةً وَلاَ خَادِمًا إِلاَّ أَنْ يُجَاهِدَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَمَا نِيلَ مِنْهُ شَىْءٌ قَطُّ فَيَنْتَقِمَ مِنْ صَاحِبِهِ إِلاَّ أَنْ يُنْتَهَكَ شَىْءٌ مِنْ مَحَارِمِ اللَّهِ فَيَنْتَقِمَ لِلَّهِ عَزَّ وَجَلَّ

D’après ‘Âisha (la femme du Prophète) : « Le Messager d’Allah n’a jamais rien frappé de sa main, ni femme, ni domestique, sauf s’il combattait dans la voie d’Allah. Et jamais il ne se vengeait de quelqu’un qui s’en prenait à lui, sauf si on violait l’un des interdits d’Allah. Dans ce cas, il se vengeait pour Allah».

[Sahih Muslim # 2328]

حَدَّثَنَا أَنَسٌ ـ رضى الله عنه ـ قَالَ خَدَمْتُ النَّبِيَّ صلى الله عليه وسلم عَشْرَ سِنِينَ، فَمَا قَالَ لِي أُفٍّ‏.‏ وَلاَ لِمَ صَنَعْتَ وَلاَ أَلاَّ صَنَعْتَ‏.

Anas rapporte : « J’ai été au service du Prophète pendant 10 ans, jamais il ne m’a dit : « Fi ! » (un mot rude mineur), ni : ‘Pourquoi as-tu fait telle chose ?’, ni : ‘Pourquoi n’as-tu pas fait telle chose ?’.

[Sahih Boukhari # 6038]

عَنْ عَائِشَةَ، قَالَتْ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏ « ‏ خَيْرُكُمْ خَيْرُكُمْ لأَهْلِهِ وَأَنَا خَيْرُكُمْ لأَهْلِ

D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète a dit: « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec sa famille (et femmes) et je suis le meilleur d’entre vous avec sa famille (et femmes). »

[Jami at Tirmidhi # 3895 – Sahih]

والله تعالى أعلم

Disponible sur Google Play



admin

Related Posts

Article 23 : Le comportement lors de l’invocation : آداب الدعاء

Article 23 : Le comportement lors de l’invocation : آداب الدعاء

Article 21 : Les mérites de Masjid al-Aqsa

Article 21 : Les mérites de Masjid al-Aqsa

Article 20 : Les épouses du Prophète ﷺ

Article 20 : Les épouses du Prophète ﷺ

Article 19 : Les noms du Qur’an

Article 19 : Les noms du Qur’an

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *